Révolution dans ma chambre

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Faut-il ghoster ?

Boutton play

Ils m'ont aidé à rompre

Boutton play

Orientation

Boutton play

En mars dernier, nous nous sommes associés aux associations Elan Interculturel et Jouïr, pour produire un podcast avec 10 femmes en non mixité.

C’était dans les locaux des Grands Voisins en mars à Paris. On y parle, d’amour, de rupture et d’emprise.

Un atelier facilité par Constance Léon & Eloïse Mestres.

collège Kaweni 1 à Mamoudzou à Mayotte

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

...juste des blagues

Boutton play

Saint-Valentine

Boutton play

devenir agresseur

Boutton play

Un joli prénom

Boutton play

Agathe, une bénévole de Radio Activité est installée à Mayotte, un département français dans l’archipel des Comores entre Madagascar et la côte du Mozambique.

En 2019, Agathe a débuté une série d’ateliers avec les élèves du collège de Kaweni 1 dans la commune de Mamoudzou.

Dans leurs émissions que les adolescents parlent de harcèlement et d’amour.

Les émissions sont à retrouver en intégralité à sur l’audioblog du collège.

La boite radio à Lille avec l’abej

Équipés de notre boîte radio, nous nous sommes rendus à Lille. L’objectif :  installer une antenne radio à l’abej SOLIDARITÉ , une association qui lutte pour que les personnes à la rue dans la métropole lilloise sortent de l’exclusion.

Nous avons ainsi retrouvé une dizaine de personnes dans la salle commune d’un centre d’hébergement pour jeunes adultes et avons enchaîné pendant une semaine, les exercices, jeux et débats radiophoniques pour montrer le fonctionnement de la boîte et transmettre les bases du journalisme.  Au terme de la semaine, chacun.e pouvait faire sa propre émission radio en autonomie totale.

Bilal, Guillaume, Estelle, Violaine, Jean-Marie, Ambre, Annick, Michel et Alexandre ont ainsi fondé la R’Libre : radio libre expression.

Nous avons conclu la semaine par un podcast en direct du cafédiskaire, un bar du centre ville. Dans cette première émission, on parle de d’écologie et des difficultés qu’affrontent des personnes en situation d’exclusion. 

et puis… la boîte radio est restée à Lille, l’antenne est lancée… plein d’émissions en perspective.

Facile à utiliser, notre boîte radio a pour but de permettre à chacun de réaliser son propre podcast radio en direct et en autonomie. L’aspect technique est simplifié : tout le monde peut faire de la radio. Cette boîte a été spécialement conçue et fabriquée par l’équipe de DSF Crew sur une idée de Mathieu Eymeoud étudiant de l’école parisienne de design et création industrielle (ENSCI). Elle est solide, légère et se compose d’une table de mixage, d’un ordinateur et de micros. L’exigence d’une utilisation simple et intuitive de l’outil a guidé chaque étape de la création. Avec cette boîte radio, notre volontée est de donner un outil pour contribuer à la lutte contre les préjugés, pour promouvoir la solidarité, l’inclusion sociale et le dialogue entre les habitants d’un même territoire au moyen d’un studio de radio mobile autonome.

…dans un hôtel à Brest

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Je serai mécanicien

Boutton play

La confiance en soi

Boutton play

Début février 2020 à l’occasion du festival Longueurs d’Ondes de la radio et de l’écoute, nos équipes sont allées à Brest.

Heureux de l’expérience de 2018, nous en avons profité pour recontacter l’ADJIM : une association locale qui accompagne des jeunes étrangers nouveaux arrivants dans le Finistère.
C’est ainsi, que nous avons installé un studio radio dans la salle de réception d’un hôtel dans le port. C’est ici que logent des jeunes qui attendent que les autorités locales reconnaissent leur minorité (l’attente peut durer jusqu’à 1 an) afin de pouvoir poursuivre les démarches pour obtenir des papiers et être scolarisé.
Ces jeunes, né au Bangladesh et en Afrique de l’ouest ont décidé de consacré leur émission à eux dans 20 ans.
Emission à ré-écouter en intégralité sur notre page Facebook

Marche du 23 novembre contre les violences sexistes et sexuelles

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Stop au silence : justice pour les violences

Boutton play

Devenir féministe

Boutton play

Liberté égalité sororité

Boutton play

Occuper l'espace public

Boutton play

Manifester

Boutton play

Crime

Boutton play
Le collectif Nous toutes, regroupe plusieurs associations féministes, et se mobilise pour réclamer plus de moyens dans la lutte contre les violences faites aux femmes. A travers des actions militantes, et l’organisation d’une marche chaque année contre les violences sexistes et sexuelles, le collectif souhaite révéler le décalage entre les mesures politiques et judiciaires et la réalité des violences sexuelles.
Quelques chiffres clés:
– 219 000 femmes sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime
– 94 000 femmes sont victimes de viols et de tentatives de viol
Moins de 20% des femmes déclarent avoir déposé des plaintes pour ces violences.

Ici, l’émission produite pendant la Marche


Ici, l’émission produite pendant la préparation de la Marche.

Projet

L’Amicale du Nid – Marseille

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Because we are Nigerian

Boutton play

Nouvel album

Boutton play

Job opportunities

Boutton play

Last message

Boutton play

What can do a social worker ?

Boutton play

En octobre 2019 Giulia, Silvia et Antoine de Radio Activité se sont rendus à l’accueil de jour Orion de l’Amicale du Nid à Marseille.  L’espace accueille toute personne concernée par la prostitution, majeure ou mineure, femme, homme, personne transgenre.

L’Amicale du Nid a été créée en 1946. C’est une association nationale, laïque et indépendante. Elle défend les droits des femmes et lutte contre toute forme de discrimination, d’homophobie, de transphobie, de racisme et de sexisme.

Dans cette émission le groupe de participant a abordé plusieurs thématiques comme la musique, le voile, le travail, la prostitution et surtout la difficulté d’être étranger et réfugié en France. Toutes et tous ont cherché à  faire passer un message au gouvernement français et notamment en ce qui concerne la carte bancaire sur laquelle est versée l’allocation pour les demandeurs d’asile. Depuis septembre, cette carte personnelle ne permet plus de retirer de l’argent liquide. Ce changement a provoqué l’inquiétude et la peur d’être obligés de retourner travailler dans la rue pour avoir de l’argent pour les petites dépenses du quotidien.

L’émission produite par les participantes est à écouter en intégralité sur notre page Facebook.

Atelier facilité par Giulia Buffoli, Silvia Beraldo et Antoine Lalanne-Desmet avec l’aide de Nicolas et Carole de l’Amicale du Nid.

Projet

A travers les murs

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Départ

Boutton play

A travers les murs

Boutton play

De janvier à juin 2018 , des ateliers ont était organisée à la cité universitaire internationale de Paris, en collaboration avec la metteuse en scène Jessica Dalle et le théâtre de la cité. Ces ateliers allient théâtre et radio. Les participants se racontent, créé ensemble des fictions radiophoniques et des groupes de musiques jouent en direct.

Les émissions « à travers les murs » en intégralité :

Soirée Journée Mondiale des réfugié.e.s

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

chant révolutionnaire du Soundan par Amira

Boutton play

Odeurs

Boutton play

Jibi à la guitare

Boutton play

Barbecue

Boutton play

A l’occasion de la journée mondiale des réfugié.e.s, une grande soirée a été organisée avec les habitants du centre international d’accueil pour les réfugié.e.s de Massy géré par la CIMADE, la compagnie Arti-Zanat et Radio Activité à l’espace Paul B.

avec l’association FIT à Paris

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Réagir face à une agression

Boutton play

Je ne suis pas seule

Boutton play

Espoir ?

Boutton play

Drague de rue

Boutton play

Cicatrice

Boutton play

Nue sur la banquise

Boutton play

Pleurer

Boutton play

La ressource est en moi

Boutton play

Passion et souffrance

Boutton play

En août et en septembre 2019, une équipe de Radio Activité s’est rendue dans un  CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale), consacré à l’accueil des jeunes femmes entre 18 et 25 ans, victimes de violences sexistes et sexuelles, sans enfants avec elles et géré par l‘association FIT.

Depuis 1969, l’association FIT vise à accueillir, héberger et accompagner vers la reconstruction des jeunes femmes victimes de violences par des projets collectifs et un accompagnement individuel.

Dans cette émission, une équipe d’Élan Interculturel, accompagnée par Radio Activité et les femmes accueillies au CHRS par l’association FIT ont abordé plusieurs thèmes relatifs à la sexualité, l’intimité, la violence ou encore la drague. Les témoignages partagés par ces femmes sont assez révélateurs de ce que traversent les jeunes femmes aujourd’hui et des questions qui restent en suspens. Comment échapper aux violences conjugales ? Comment se reconstruire après elles ? Comment combler ce vide affectif qui ronge ? Comment reprendre confiance en soi ?

En France, 219 000 femmes sont victimes de violences conjugales par an, et 130 femmes sont mortes de ces violences en 2017. Réunir des femmes, victimes ou non, sur ces sujets, permet de trouver des pistes de réflexion et de ne pas céder au désespoir : rien n’est définitif, rien n’est insurmontable, et si la route est longue, il existe plein de belles choses à apprécier sur le chemin.

L’émission produite par les participantes est à écouter en intégralité sur notre page Facebook.

Ateliers facilités par Giulia Buffoli, Agathe Bédard & Eloïse Mestres et réalisé en partenariat avec Elan Interculturel.

Texte par Salomé Darrigrand

Image par Eloïse Dubrana

Projet

23/06/2017 – Annecy, Justice sociale

Calais, 5 juin 2017 – Le respect

Nous intervenons dans le Centre d’Accueil et d’Orientation d’Annecy, qui accueille 90 personnes en attente de l’examen de leur demande d’asile. Le CAO offre un environnement stable et protecteur qui contraste avec celui de Calais. C’est une image des relations apaisées entre accueillants et accueillis, qui nous permet de passer un moment d’échange riche avec les participants.

Amir, Souleymane et les autres choisissent, pour cette émission, le thème de la justice sociale. Y a-t-il une justice sociale à Annecy ? Au Soudan ? A Calais ? Qu’est ce qui la caractérise ?… Leurs parole et leurs réflexions à écouter ici.