CBB Calais Border Broadcast

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

CBB English Flash Info

Boutton play

النشرة الاخبارية المباشرة ١٨ فبراير ٢٠٢١ CBB Info

Boutton play

CBB Flash Info

Boutton play

Voilà quatre ans que nous allons à Calais…

En quatre ans, la situation n’a pas changé. Elle est même pire. Les violences policières à l’égard des exil.é.e.s existent toujours et sont encore plus intenses. Les exil.é.e.s vivent dans la rue, cherchent au péril de leur vie à aller en Angleterre et le travail de associations est toujours plus complexe et empêché.

Au départ nous faisions des ateliers radios d’une journée avec des exilé.e.s dans le cadre de notre projet MicroCamp Radio. Nous avons ensuite installé un studio permanent.

Ce studio a donné naissance à la Calais Border Broadcast (CBB, le miroir de BBC, de l’autre côté de la Manche), une radio avec les exilé.e.s. Le projet était porté par des bénévoles de l’accueil de jour du Secours Catholique calaisien. Il a fonctionné sans toutefois s’ancrer. Ceci est en partie lié au fait que la radio reposait localement sur peu de personnes. Calais est un lieu de passage pour les exilé.e.s, mais aussi pour les bénévoles.

Nous sommes revenus plusieurs fois en 2O21 pour former un groupe conséquent. Pendant cette nouvelle formation avec des bénévoles d’Utopia56, du Secours Catholique et des exilés, nous avons pris plusieurs jours pour définir précisément les objectifs et les impacts qu’une radio pourrait avoir sur le territoire

Résultat, nous avons décidé collectivement de diffuser à majorité sur What’s app et de faire vivre sur cette radio 4 formats en 4 langues  : un flash info, un guide d’infos pratiques mis à jour chaque mois, des pastilles répondant à une question concrète et un micro de libre antenne aux exilé.e.s.

Les participant.e.s de la formation ont appris à faire tout cela et à le faire vivre dans la durée.

La radio est relancé. Pour écouter la CBB, c’est sur Facebook et What’sapp

Formation facilitée par Antoine Lalanne-Desmet, Mathilde Costil, Eloïse Dubrana, Jumah Almohammad et Emmanuelle Rivet.
Photos par Emmanuelle Rivet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *