14/08/2017 – Programmes à venir

Next Programs

Tuesday 15th August broadcast from the camp of displaced people of Gori with IDP Women Association « Consent »
Saturday 19th August broadcast from Pankissi valley with chechen refugees and Kakheti Regional Development Foundation (KRDF)
Monday 21st August broadcast at Open House, center for integration of refugees of  « Open House » UN Refugee Agency in Georgia

Programmes à venir

Mardi 15 août émission depuis le camp de déplacés de Gori avec l’ONG IDP Women Association « Consent »
Samedi 19 août émission depuis les montagnes de Pankissi avec l’ONG Kakheti Regional Development Foundation (KRDF) qui travaille auprès des réfugiés tchétchènes
Lundi 21 août émission le centre d’intégration des réfugiés « Open House » de The UN Refugee Agency in Georgia

02/08/2017 – Géorgie / Georgia

English below

Microcamp Radio est en Géorgie.

Suite aux guerres avec les deux régions sécessionnistes d’Abhazie et d’Ossétie du Sud, plus de 250 000 personnes sont « déplacées » en Géorgie. Certaines ont dû fuir il y a plus de 25 ans, lors de la période post-soviétique, d’autres après la guerre de 2008 avec la Russie.

Ces personnes vivent désormais en Géorgie pour une durée indéterminée, mais leur retour dans les régions sécessionnistes est peu probable au vu des relations actuelles entre la Russie et la Géorgie: la Russie empiète chaque jour un peu plus sur le territoire géorgien et les frontières des régions sécessionistes sont fermées aux personnes déplacées.

Elles vivent dans des centres collectifs dans les villes, ou dans des maisons construites rapidement avec l’aide humanitaire internationale après la guerre de 2008 le long de la route entre Tbilissi, la capitale, et Gori.

Nous allons réaliser l’atelier avec l’ONG Consent, qui agit auprès des déplacés vivant dans un camp de Gori. L’atelier se tiendra dans un centre socio-culturel. Il permettra aux personnes déplacées de s’exprimer ensemble.

Microcamp Radio ira ensuite dans la Vallée de Pankissi, dans les montagnes du Caucase où habitent des réfugiés tchétchènes.

Restez à l’écoute pour entendre leurs paroles, avec les prochaines émissions Microcamp Radio !

Microcamp Radio is in Georgia.

The wars with the secessionist regions of Abkhazia and South Ossetia caused the displacement of more than 250 000 people in Georgia. Some of them had to leave their homes more than 25 years ago, the others after the 2008 war with Russia.

Today, they live in former collective centers in towns, and in houses built with humanitarian aid along the road from Tbilissi to Gori, south of Ossetia. Some of these buildings are in very bad condition.

We will hold the workshop in partnership with the NGO Consent, with inhabitants of a settlement close to Gori, in a cultural center. IDPs will be able to express themselves collectively.

Microcamp Radio will then go to Pankissi Valley, in the Caucasus, to meet Chechen refugees and work with Kakheti Regional Development Foundation (KRDF)

Stay tuned to hear their voices in the next Microcamp Radio broadcasts !

23/06/2017 – Annecy, Justice sociale

Calais, 5 juin 2017 – Le respect

Nous intervenons dans le Centre d’Accueil et d’Orientation d’Annecy, qui accueille 90 personnes en attente de l’examen de leur demande d’asile. Le CAO offre un environnement stable et protecteur qui contraste avec celui de Calais. C’est une image des relations apaisées entre accueillants et accueillis, qui nous permet de passer un moment d’échange riche avec les participants.

Amir, Souleymane et les autres choisissent, pour cette émission, le thème de la justice sociale. Y a-t-il une justice sociale à Annecy ? Au Soudan ? A Calais ? Qu’est ce qui la caractérise ?… Leurs parole et leurs réflexions à écouter ici.

20/06/2017 – Calais #2

Annecy, 23 juin 2017  – Justice sociale

Nous retournons à Calais avec le Secours Catholique. Les personnes sont toujours fatiguées, les violences policières n’ont pas cessé, et la relation entre associations et autorités est tendue.

Cette fois-ci, nous installons les micros dès le début de la journée, et tour à tour,  autour de notre table de radio, chacun s’exprime, se raconte, s’interroge, traduit pour un autre. La radio apaise, favorise l’écoute.

Ce sont quatre émissions réalisées par les exilés que nous avons enregistré. Quatre émissions qu’ils animent entièrement, portant leur parole, leurs questionnements, leurs témoignages, leur force.

Calais, Le respect

Calais, le 5 juin 2017 – Le respect 

Nous installons nos micros dans l’accueil de jour du Secours Catholique, le seul lieu de Calais ouvert aux réfugiés. La nuit, ils font l’objet de répressions policières, de manque d’eau et de nourriture. La plupart d’entre eux sont épuisés lorsqu’ils arrivent le matin à l’accueil de jour pour prendre un peu de repos, une douche, un thé… Ils sont en colère, tristes, et fatigués.

Lorsque nous présentons l’atelier radio, ils décident de réaliser une émission sur le thème du respect. Après la timidité première, petit à petit, chacun prend la parole, délivre un message ou une interrogation, traduit pour un autre, s’écoute, rit, s’exclame, chante… Le fil conducteur est parfois perdu, qu’importe. Cette émission est leur création, elle capte un peu de leurs vies.