La vie au théâtre avec la cie « à force de rêver »

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

la vie au théâtre

Boutton play

Fin janvier 2020 une équipe de Radio Activité est alleé à la rencontre laboratoire à théâtre de la compagnie à Force de rêver mené par Nathalie Sevilla.

Cela a donné à une émission nommée « la vie au théâtre ». On y parle théâtre et on y joue quelques extraits de la pièce à venir consacrée aux réseaux sociaux et ses effets positifs et négatifs !

atelier réalisé avec la complicité du Théâtre de la Cité internationale et mené par Antoine et Seungjoo Bae.

émission en entière sur notre page facebook

Baates Jigéenñi, La voix des femmes

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Relever la tête

Boutton play

L'histoire que je vis c'était mon destin

Boutton play

Les filles, osez les médias

Boutton play

Pendant la dernière journée d’activisme pour lutter contre la violence faite aux femmes au Sénégal, nous avons installé notre plateau radio dans le quartier de Pikine, à Dakar, à la Maison Rose, un lieu qui accueille et accompagne des femmes qui sont en grande difficulté.

C’était l’occasion pour entendre la voix des femmes qui ont gagné, à nouveau, confiance en elles mêmes.

L’émission est à retrouver en intégralité sur la page facebook de Radio Activité.

Atelier facilité par Silvia Beraldo, Eloïse Dubrana et Antoine Lalanne-Desmet et produit avec le soutien de l’ambassade de France à Dakar.

Radio Leadership Féminin à l’Alliance Française de Kaolack

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Radio leadership féminin

Boutton play

Moi en 2040 !

Boutton play

L'importance d'aller à l'école

Boutton play

La femme que tu admires

Boutton play

Nous installons nos micros dans les locaux de l’Alliance Française de Kaolack.  Dans ce bâtiment à l’architecture intriguante , les sénégalais peuvent emprunter des livres, suivre des cours de français et profiter de soirée de débats, de rencontres et d’échanges.

Autour du plateau quatre jeunes femmes qui bénéficient du programme d’accompagnement social et d’insertion économique, elles nous ont raconté leurs rêves et leurs projets pour le futur et elle nous ont parlé aussi d’entrepreneuriat et d’éducation.

L’émission s’appelle « La radio du leadership féminin » et c’est avec Astou, Oumi, Jean-Noël, Khady et Aïssatou.

L’émission est à retrouver en intégralité sur la page Facebook de Radio Activité.

Atelier facilité par Silvia Beraldo, Eloïse Dubrana et Antoine Lalanne-Desmet et produit avec le soutien de l’Alliance Française de Kaolack et l’ambassade de France à Dakar.

 

Omnes Inclusion Centre à Kilkis en Grèce

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Souvenir radio de Maher

Boutton play

Amr Diab

Boutton play

Souvenir radio de Majd

Boutton play

extraits d’émissions produites par des personnes en exil lors d’ateliers MicroCamp Radio en Grèce sur l’île de Lesbos en mai 2018 au centre d’inclusion OMNES en Grèce à Kilkis.

OMNES est une initiative locale pour accueillir dignement les personnes réfugiées passant par la ville de Kilkis et leur offrir un avenir sur place.

Centre Mosaik Lesbos Grèce

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Parité ?

Boutton play

extraits d’émissions produites par des personnes en exil lors d’ateliers MicroCamp Radio en Grèce sur l’île de Lesbos en mai 2018 au Centre Mosaik, un espace d’accueil et de répis pour les personnes en exil. Cet espace est une initiative locale qui offre notamment des cours de langues et souhaite répondre à l’absence d’initiatives des autorités pour améliorer la situation des réfugiés sur l’île.

Home for a day, Lesbos

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Chanson du Ghana

Boutton play

Clarisse et Aimée

Boutton play

Choc

Boutton play

extraits d’émissions produites par des personnes en exil lors d’ateliers MicroCamp Radio en Grèce sur l’île de Lesbos en mai 2018 à la terrasse d’un restaurant Home for a day accueillant gracieusement des personnes réfugiées pour un dîner.

Dans la Bekaa au Liban, des réfugiées syriennes lancent leur radio

Dans le cadre de notre projet MicroCamp Radio et équipés d’un studio radio mobile, nous nous sommes rendus dans la région de la Bekaa au Liban, pour participer à la création d’une antenne locale avec des femmes réfugiées syriennes. Après une semaine d’ateliers, elles ont diffusé en direct leur propre émission de radio depuis les locaux de l’association Women Now for Development. La première d’une série de podcasts dans lesquels elles abordent les sujets de leur choix, de la vie quotidienne dans les camps à leurs rêves d’avenir.

Microcamp radio est une radio itinérante portée par l’association française Radio Activité. Nous proposons un outil pédagogique pour permettre à tou.te.s de créer leurs propres émissions radio et de bénéficier d’un moment de rencontre et de discussion apaisée. Depuis 2016, nous organisons des ateliers auprès de personnes réfugiées et déplacées dans différents pays : Grèce, Irak, Jordanie, Arménie…

L’an passé, une première collaboration engageante avec Women Now for Development nous a donné envie de renouveler l’expérience, cette fois-ci en laissant un studio radio mobile sur place. Le studio circulera entre les villes de Chtoura et Majdal, à la frontière avec la Syrie où se situent les deux centres libanais de Women Now For Development. Cette association, fondée en 2012 par l’écrivaine syrienne réfugiée en France Samar Yazbek, dispose également d’un centre en Syrie (Idlib) et permet aux femmes syriennes et libanaises de retrouver une confiance en elles à travers des actions « d’empowerment ».

Les femmes réfugiées font partie des populations les plus vulnérables sur la route de l’exil. Aux difficultés de reconstituer une nouvelle vie à l’étranger s’ajoutent des violences de genre. Ces dernières années, elles sont nombreuses à avoir quitté la Syrie pour le Liban (qui accueille toujours plus d’un million de réfugiés syriens, malgré le lancement d’une politique du retour par la Sûreté Générale), seules ou avec leur famille. Beaucoup vivent dans les camps de la Bekaa, au pied de la chaîne de montagnes qui sépare les deux pays.

Nos ateliers ont réuni une trentaine de femmes de 13 à 60 ans. À l’exception de quelques unes, qui ont étudié le journalisme en Syrie sans pouvoir le pratiquer à cause de la guerre, la plupart n’avaient jamais fait de radio. Grâce à des activités ludiques inspirées des principes de l’éducation populaire, valorisant la participation, l’écoute active et l’implication du corps, elles ont appris à animer leur propre émission, à réaliser des interviews, à éditer leur production et à la diffuser sur les réseaux sociaux.

Dès le début, nous avons veillé à ce qu’elles s’approprient le studio radio afin qu’elles puissent poursuivre le projet en toute autonomie. Ce studio a été spécialement conçu et fabriqué pour elles par Mathieu Eymeoud étudiant de l’école parisienne de design et création industrielle (ENSCI). Il est solide, léger et se compose d’une table de mixage, d’un ordinateur et de micros. L’exigence d’une utilisation simple et intuitive de l’outil a guidé chaque étape de la création.

Deux émissions ont déjà été réalisées et diffusées, elles s’appellent : « La voix des syriens » et « La voix de l’espoir » . Il y est question des violences faites aux femmes, des difficultés d’accès au système éducatif libanais et de l’importance du recyclage…  Elles sont disponibles sur la page Facebook de Women Now For Development et sont suivie en premier lieu par les habitant-e-s des villes syriennes d’Idlib, de Damas et la diaspora syrienne dans le monde.