…dans un hôtel à Brest

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Je serai mécanicien

Boutton play

La confiance en soi

Boutton play

Début février 2020 à l’occasion du festival Longueurs d’Ondes de la radio et de l’écoute, nos équipes sont allées à Brest.

Heureux de l’expérience de 2018, nous en avons profité pour recontacter l’ADJIM : une association locale qui accompagne des jeunes étrangers nouveaux arrivants dans le Finistère.
C’est ainsi, que nous avons installé un studio radio dans la salle de réception d’un hôtel dans le port. C’est ici que logent des jeunes qui attendent que les autorités locales reconnaissent leur minorité (l’attente peut durer jusqu’à 1 an) afin de pouvoir poursuivre les démarches pour obtenir des papiers et être scolarisé.
Ces jeunes, né au Bangladesh et en Afrique de l’ouest ont décidé de consacré leur émission à eux dans 20 ans.
Emission à ré-écouter en intégralité sur notre page Facebook

L’Amicale du Nid – Marseille

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Because we are Nigerian

Boutton play

Nouvel album

Boutton play

Job opportunities

Boutton play

Last message

Boutton play

What can do a social worker ?

Boutton play

En octobre 2019 Giulia, Silvia et Antoine de Radio Activité se sont rendus à l’accueil de jour Orion de l’Amicale du Nid à Marseille.  L’espace accueille toute personne concernée par la prostitution, majeure ou mineure, femme, homme, personne transgenre.

L’Amicale du Nid a été créée en 1946. C’est une association nationale, laïque et indépendante. Elle défend les droits des femmes et lutte contre toute forme de discrimination, d’homophobie, de transphobie, de racisme et de sexisme.

Dans cette émission le groupe de participant a abordé plusieurs thématiques comme la musique, le voile, le travail, la prostitution et surtout la difficulté d’être étranger et réfugié en France. Toutes et tous ont cherché à  faire passer un message au gouvernement français et notamment en ce qui concerne la carte bancaire sur laquelle est versée l’allocation pour les demandeurs d’asile. Depuis septembre, cette carte personnelle ne permet plus de retirer de l’argent liquide. Ce changement a provoqué l’inquiétude et la peur d’être obligés de retourner travailler dans la rue pour avoir de l’argent pour les petites dépenses du quotidien.

L’émission produite par les participantes est à écouter en intégralité sur notre page Facebook.

Atelier facilité par Giulia Buffoli, Silvia Beraldo et Antoine Lalanne-Desmet avec l’aide de Nicolas et Carole de l’Amicale du Nid.

Projet

Soirée Journée Mondiale des réfugié.e.s

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

chant révolutionnaire du Soundan par Amira

Boutton play

Odeurs

Boutton play

Jibi à la guitare

Boutton play

Barbecue

Boutton play

A l’occasion de la journée mondiale des réfugié.e.s, une grande soirée a été organisée avec les habitants du centre international d’accueil pour les réfugié.e.s de Massy géré par la CIMADE, la compagnie Arti-Zanat et Radio Activité à l’espace Paul B.

Tripoli au Liban : Bab Al-Tebbaneh et Jabal Mohsen

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Accent

Boutton play

Beatbox

Boutton play

Etranger chez soi

Boutton play

En juin 2018, un groupe de jeunes adultes issus de deux quartiers rivaux de Tripoli au Liban ( Bab Al-Tebbaneh et Jabal Mohsen) se sont réunis pour créer ensemble une émission de radio.

Le programme en intégralité est disponible sur la page Facebook de MicroCamp Radio.

Un atelier produit à Kahwetna – قهوتنا Café bi Kaffak géré par l’ONG March.

Projet

Saidon, Liban avec DPNA

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Ruba & la danse

Boutton play

En juin 2018, un groupe de jeunes adultes réfugiés, vivant à SaIdon au Liban, s’est réuni pour produire sa propre émission dans le cadre de notre projet MicroCamp Radio.

La plupart des participants font partie du فـرقـة لاجـئ للتـراث والفنـون الشـعبيـة والحـديثـة, un groupe visant à encourager les pratiques artistiques des exilé.e.s.

Le programme en intégralité est disponible sur la page Facebook de MicroCamp Radio.

Un atelier en partenariat avec l’ONG Development for People and Nature Association (DPNA).

 

Projet

Haret Hreik, Beyrouth

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

La guerre détruit les murs, mais...

Boutton play

Merci, à la prochaine !

Boutton play

En juin 2018, un groupe d’étudiants inter-générationnel constitué de syrien.ne.s réfugié.e.s au Liban et de libanais.e.s ont produit leur propre émission de radio avec leur professeur de français depuis le centre géré par l’ONG Amel dans le quartier de Haret Hreik  (Beyrouth).

Le programme en intégralité est disponible sur la page Facebook de MicroCamp Radio.

Hayye Sellom, Beyrouth

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

J'ai arrêté mes études à cause de la guerre

Boutton play

Les familles préfèrent les filles

Boutton play

En juin 2018, un groupe de jeunes syrien.ne.s réfugié.e. s à Beyrouth ont produit leur propre émission de radio avec leur professeur de français depuis le centre géré par l’ONG Amel dans le quartier de Hayye Sellom (Beyrouth).

Le programme en intégralité est disponible sur la page Facebook de MicroCamp Radio.

Projet

MicroCamp Radio – Liban – Migrant Community Center MCC

Pastilles

Écouter sur la page des pastilles

Mes employeurs ne me respectent pas

Boutton play

A l’étranger, souvent sans papiers d’identité reconnus par les autorités locales, les exilés sont souvent contraints de travailler pour des personnes qui les exploitent et ne respectent pas leurs droits fondamentaux.
Lors des ateliers radio organisés par MicroCamp Radio au Liban en 2018, des exilés originaires de Somalie, du Soudan et de Syrie ont construit leur propre émission dans le but de raconter les abus qu’ils subissent et les perspectives pour y échapper et se reconstruire une vie.
Pour cette émission, Constance Léon et Zoé Pallier de MicroCamp Radio ont organisé des ateliers radio en partenariat avec le Migrant Community Center de Beyrouth.

Vous pouvez entendre l’intégralité des deux émissions produites au Migrant Community Center sur la page Facebook de MicroCamp Radio

1ère émission2ème émission

Projet

14/08/2017 – Programmes à venir

Next Programs

Tuesday 15th August broadcast from the camp of displaced people of Gori with IDP Women Association « Consent »
Saturday 19th August broadcast from Pankissi valley with chechen refugees and Kakheti Regional Development Foundation (KRDF)
Monday 21st August broadcast at Open House, center for integration of refugees of  « Open House » UN Refugee Agency in Georgia

Programmes à venir

Mardi 15 août émission depuis le camp de déplacés de Gori avec l’ONG IDP Women Association « Consent »
Samedi 19 août émission depuis les montagnes de Pankissi avec l’ONG Kakheti Regional Development Foundation (KRDF) qui travaille auprès des réfugiés tchétchènes
Lundi 21 août émission le centre d’intégration des réfugiés « Open House » de The UN Refugee Agency in Georgia

02/08/2017 – Géorgie / Georgia

English below

Microcamp Radio est en Géorgie.

Suite aux guerres avec les deux régions sécessionnistes d’Abhazie et d’Ossétie du Sud, plus de 250 000 personnes sont « déplacées » en Géorgie. Certaines ont dû fuir il y a plus de 25 ans, lors de la période post-soviétique, d’autres après la guerre de 2008 avec la Russie.

Ces personnes vivent désormais en Géorgie pour une durée indéterminée, mais leur retour dans les régions sécessionnistes est peu probable au vu des relations actuelles entre la Russie et la Géorgie: la Russie empiète chaque jour un peu plus sur le territoire géorgien et les frontières des régions sécessionistes sont fermées aux personnes déplacées.

Elles vivent dans des centres collectifs dans les villes, ou dans des maisons construites rapidement avec l’aide humanitaire internationale après la guerre de 2008 le long de la route entre Tbilissi, la capitale, et Gori.

Nous allons réaliser l’atelier avec l’ONG Consent, qui agit auprès des déplacés vivant dans un camp de Gori. L’atelier se tiendra dans un centre socio-culturel. Il permettra aux personnes déplacées de s’exprimer ensemble.

Microcamp Radio ira ensuite dans la Vallée de Pankissi, dans les montagnes du Caucase où habitent des réfugiés tchétchènes.

Restez à l’écoute pour entendre leurs paroles, avec les prochaines émissions Microcamp Radio !

Microcamp Radio is in Georgia.

The wars with the secessionist regions of Abkhazia and South Ossetia caused the displacement of more than 250 000 people in Georgia. Some of them had to leave their homes more than 25 years ago, the others after the 2008 war with Russia.

Today, they live in former collective centers in towns, and in houses built with humanitarian aid along the road from Tbilissi to Gori, south of Ossetia. Some of these buildings are in very bad condition.

We will hold the workshop in partnership with the NGO Consent, with inhabitants of a settlement close to Gori, in a cultural center. IDPs will be able to express themselves collectively.

Microcamp Radio will then go to Pankissi Valley, in the Caucasus, to meet Chechen refugees and work with Kakheti Regional Development Foundation (KRDF)

Stay tuned to hear their voices in the next Microcamp Radio broadcasts !