4 avril 2018

Nous sommes à l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM) avec le rappeur JP Manova. Dans le cadre d’un partenariat avec le Théatre de la cité Internationale (TCI) et la Direction Régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France (DRAC), nous visitons avec des jeunes accompagnés par la Protection judiciaire de la Jeunesse (PJJ), le lieu le plus silencieux de France : la chambre anéchoïque

Nous nous retrouvons sur la place Igor Stravinski, devant l’institution. Les groupes arrivent de Melun et le Perreux-sur-Marne. Il y a Ravi, Kevin, Morgan, Hassan et Nouh. Ils sont accompagnés par leurs éducateurs.

Nous entrons dans l’IRCAM et sommes accueillis par une étonnante agente d’accueil qui s’amuse à nous parler dans toutes les langues possibles. Puis après une présentation de l’après-midi par JP Manova nous descendons dans les sous-sols de l’IRCAM. Une membre de l’IRCAM nous accueille et nous présente l’IRCAM. Dès ses premiers mots, les jeunes se saissent des micros et l’enregistre puis se questionne entre eux devant la chambre anéchoïque.

Cette fameuse chambre anéchoïque (ou chambre sourde) est une salle d’expérimentation dont les parois absorbent les ondes sonores. L’endroit est extrement silencieux. Une fois à l’intérieur, notre ouïe se développe suffisamment pour que nous puissions entendre les sons de notre corps. Ensemble, micro en main nous y entrons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *