aux Grands Voisins avec Capacités

30 décembre 2017.
Radio Activité est accueillie par l’association Capacités aux Grands Voisins à Paris.

Pendant deux ans, cet ancien hôpital de 3,5 hectares a accueilli pour une occupation temporaire, plus de 200 associations, startups, artisans et artistes, ainsi que six centres d’hébergements d’urgence. Le site voué a une reconversion urbaine a fermé ses portes au public le 22 décembre 2017.


Pendant ces deux années, l’association Capacités s’est impliquée dans ce lieu en développant des processus participatifs et en s’appuyant sur les ressources locales et bénéficiaires pour faire émerger des solutions d’architecture et d’urbanisme.

A notre arrivée dans les locaux de Capacités, Giulia une architecte nous accueille. Elle nous propose un thé et un brownie au chocolat, tandis qu’elle discute avec Mahamadou. Ce malien d’une vingtaine d’années souhaite participer à l’atelier. Il est rapidemment rejoint par Abouba, Issa, Khalifa, Assitane et Gisèle. Toutes ces personnes fréquentent régulièrement le site des Grands Voisins. Ils se connaissent bien. D’ailleurs, tous sont nés au Sénégal et au Mali. Entre eux, ils parlent le français, mais aussi le wolof et le soninké deux langues largement partagées dans leurs pays d’origines. Néji, qui aime aussi se faire appeler Jésus est connu aux Grands Voisins notamment pour ses talents de percussionniste, passe quelques minutes avec nous, puis repart.

La plupart des participants de cet atelier sont confrontés à des difficultés quotidiennes concernant leurs besoins élémentaires. Pour certains, ils sont sans-papiers, travaillent de petits boulots mal payés et peu gratifiants. Ils vivent dans des centres hébergements d’urgence ou à la rue.


Pour débuter cet atelier, chacun raconte des souvenirs liés à la radio. Beaucoup se rappellent qu’au Mali, une chanson d’Oumou Sangaré est diffusée pour annoncer le décès d’une personnalité. De même au Sénégal, à l’heure du déjeuner une musique passe à l’antenne. Buzz et Khalifa tentent de la chanter. Mahamadoud ajoute : “ quand tu entends cette musique dans la rue, tu peux t’arrêter chez n’importe qui et t’inviter à table, tu es bienvenu”.

Aux participants maintenant de se saisir des micros, Buzz ouvre le programme et questionne ses amis, Khalifa lui s’occupe de la musique…

Au programme, vie dans la rue, régularisation, communication, musique et bien sur, voeux de bonne année.

L’émission est à ré-écouter en intégralité ici :

One Reply to “aux Grands Voisins avec Capacités”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *